Comment calculer la date de l’accouchement après une FIV

 

Hippocrate a été le premier à déterminer la durée de la gestation en 280 jours, 40 semaines ou 10 mois lunaires. Par la suite, Carus et plus tard Naegele, en 1978, ont confirmé ces données. Bien que sa durée varie grandement en raison de certains facteurs d’une femme à l’autre, le plus commun est que la naissance est déclenchée à n’importe quel moment de la semaine 38 à la semaine 42. Lorsque la conception a été naturelle les semaines sont comptées en fonction du premier jour de la dernière période menstruelle, mais si vous voulez savoir comment calculer la date d’accouchement après une FIV, nous vous l’expliquons dans cet article.

 

Comment calculez-vous la date de l’accouchement après une FIV ?

Beaucoup de femmes enceintes suite à un traitement de fertilité se demandent comment faire les calculs selon les semaines de grossesse et la date prévue d’accouchement, car les dates diffèrent par rapport à une grossesse naturelle.

Lors d’une grossesse par la FIV, le moment de l’implantation est pris en compte, étant donné que la fécondation a eu lieu en laboratoire environ 48 heures avant. Par conséquent, il ne suit pas le cours naturel d’un ovule fécondé, qui prend environ 7 jours pour s’implanter dans l’utérus. Il faut compter à partir du jour de l’implantation, pour calculer la date de naissance probable, ajouter à ce jour 270 jours au lieu des 280 ou 38 semaines habituelles.

 

Il est important de savoir que la date d’accouchement est approximative. Très peu de femmes accouchent le jour fixé par leur médecin.

Trimestres de grossesse

Un autre mot que vous entendrez souvent pendant la grossesse est « trimestre ». Nous vous expliquons ci-dessous comment savoir dans quel trimestre vous vous trouvez et ce que vous devez prendre en compte à chaque étape.

Premier trimestre

Comprend de la 1ière semaine à la fin de la 12ième semaine. Durant cette phase, vous devrez vous soumettre à une exploration afin de confirmer que vous êtes bien enceinte ainsi qu’a une première échographie pour vérifier que le fœtus se trouve bien dans l’utérus et que son anatomie est correcte. Seront aussi étudiés votre groupe sanguin, la présence d’anémie et si vous vous êtes immunisée contre certaines maladies infectieuses. Au cours de ces semaines, les nausées et les vomissements sont fréquents.

Deuxième trimestre

Comprend de la 13ième semaine jusqu’à la fin de la 26ième semaine. Au cours de cette étape, des tests seront effectués afin de s’assurer que votre bébé se développe correctement. D’après la plupart des mères, ce deuxième trimestre est le plus agréable de la grossesse, les nausées commencent à s’apaiser et le fœtus n’est pas encore trop grand, ce qui le rend plus supportable au quotidien. Vous connaîtrez également le sexe de votre futur bébé, dont sûrement vous ne pouvez déjà pas vous résister à la tentation.

Troisième trimestre

Le troisième trimestre commence à la 27ième semaine et se termine en fin de grossesse. Au cours de ces semaines, il est tout à fait normal de se sentir un peu plus fatiguée, d’avoir mal au dos ou d’avoir les pieds gonflés. Par conséquent, il est important de se reposer et de faire un peu d’exercice tous les jours afin de pouvoir contrôler son poids, qui a tendance à augmenter considérablement pendant les dernières semaines. Il est également conseillé, au cours de cette étape, d’effectuer un cours de préparation à l’accouchement, très utile pour dissiper les doutes et reconnaître les symptômes avant l’accouchement.

Les visites recommandées auprès de votre gynécologue sont espacées de 4 semaines jusqu’à la 36ième semaine, toutes les 2 semaines jusqu’à la semaine 38 et toutes les semaines dans la dernière ligne droite pour contrôler en particulier le placenta et la quantité de liquide amniotique. On réalise également une culture vaginale, qui sert à détecter les possibles infections par streptocoques qui surviennent chez le bébé au moment de l’accouchement ainsi qu’une dernière analyse de sang et le contrôle de la tension artérielle. Vers la semaine 40, une surveillance fœtale se réalise afin de vérifier la réponse cardiaque du bébé aux contractions intra-utérines.

Il est évident que les 9 mois de grossesse représentent tout un ensemble d’émotions, de nouvelles sensations, de changements corporels et de doutes. N’hésitez pas à demander à votre spécialiste et à suivre ses conseils.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *