Don d’ovocytes

Don d’ovocytes

Qu’est-ce que le don d’ovocytes ?

Le don d’ovocyte est le traitement de procréation médicalement assistée dans le cadre duquel les ovocytes d’une donneuse sont fécondés, en laboratoire, à l’aide du sperme du partenaire ou d’un donneur.

Quelles sont les étapes du processus ?

Le don d’ovocytes comprend trois étapes principales :

Synchronisation avec la donneuse
Synchronisation avec la donneuse
Préparation de l’endomètre + examens gynécologiques
Préparation de l’endomètre + examens gynécologiques
Recueil des ovocytes de la donneuse + échantillon de sperme<br>Fecondation <i>in Vitro</i> + embryons en culture pendant 5 jours
Recueil des ovocytes de la donneuse + échantillon de sperme
Fecondation in Vitro + embryons en culture pendant 5 jours
Transfert d’embryons
Transfert d’embryons

Comment réalise-t-on un don d’ovocytes ?

Nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir.

Généralités
Dans quels cas le don d’ovocytes est-il indiqué ?

Le don d’ovocytes est indiqué dans les cas où la femme ne peut pas tomber enceinte avec ses propres ovocytes, les causes les plus fréquentes étant :

  • Âge avancé
  • Mauvaise qualité des ovocytes
  • Réserve ovarienne faible suite à des échecs répétés de fécondation in Vitro
  • Maladies génétiques
Quels sont les examens préalables requis ?

Pour avoir recours à un don d’ovocytes, les examens suivants sont nécessaires :

  • Échographie gynécologique pour écarter toute pathologie utérine et ovarienne.
  • Spermogramme pour évaluer la qualité de l’échantillon de sperme. Si la qualité spermatique est faible, il sera nécessaire d’approfondir le bilan andrologique au moyen d’examens complémentaires.
  • Caryotype de l’homme pour écarter toute anomalie génétique susceptible d’affecter l’embryon.
  • Bilan des sérologies pour écarter la présence de maladies infectieuses transmissibles.
Pourrai-je mener une vie normale après le don d’ovocytes ?
Vous pourrez mener une vie normale jusqu’à la date du transfert d’embryons. Le jour du transfert, un repos relatif est recommandé, puis il est conseillé de mener une vie tranquille en évitant les efforts importants, de la même façon que si vous essayiez de tomber enceinte de façon naturelle. Après le transfert, vous pourrez voyager sans souci.
À quelle fréquence peut-on réaliser une procédure de don d´ovocytes et y a-t-il un nombre limité de tentatives possibles ?

Il n’existe aucune limite concernant le nombre de cycles de don d’ovocytes qui peuvent être réalisés, mais il faut prendre en considération que 90 % des patientes obtiennent une grossesse dans les trois premiers cycles de don d’ovocytes.

À la différence de la fécondation in Vitro, il n’est pas nécessaire d’attendre pour réaliser un nouveau cycle, car après les règles, l’utérus est de nouveau préparé à recevoir des embryons. Il convient d’évaluer le cas clinique de la patiente après chaque cycle si nous n’avons pas obtenu de grossesse afin de déterminer si des examens complémentaires sont nécessaires.

Quels sont les risques associés au don d’ovocytes ?
Le principal risque du don d’ovocytes est la grossesse multiple si l’on transfère plusieurs embryons. Actuellement, au vu des bons résultats de la culture prolongée jusqu’au stade de blastocyste, la plupart des couples décident de transférer un seul embryon pour éviter une grossesse gémellaire.
Examens gynécologiques
Combien de fois devrai-je me rendre à la clinique ?

Pour réaliser le traitement, il sera nécessaire de se rendre deux fois à la clinique : la première fois pour organiser le cycle et congeler un échantillon de sperme si nécessaire, et la seconde pour réaliser le transfert d’embryons.

Durant le processus, une échographie de contrôle de l’endomètre sera nécessaire. Elle peut être réalisée à la clinique ou chez votre gynécologue habituel.

Sélection des donneuses
Qui sont les donneuses d’ovocytes ?

Les donneuses d’ovocytes sont de jeunes femmes âgées de 18 à 35 ans bénéficiant d’un bon état de santé physique et mental. Pour être donneuse, il faut se soumettre à une série d’examens qui comprennent notamment un bilan des antécédents personnels et familiaux, une évaluation psychologique, un examen général et gynécologique, un bilan sanguin pour écarter la présence de maladies infectieuses éventuelles et les examens génétiques nécessaires.

Toutes les donneuses d’ovocytes doivent correspondre aux critères de sélection les plus stricts pour confirmer leur aptitude à devenir donneuse.

Comment peut-on améliorer la sélection de la donneuse ?

Afin de vous offrir une qualité optimale des traitements proposés, Barcelona IVF effectue sur ses donneuses un test génétique de porteur pour réduire les risques de certaines maladies héréditaires graves.

Une fois la donneuse sélectionnée, nous pourrons évaluer les risques que l’enfant soit atteint de l’une de ces maladies. Pour cela, il suffit que le père ait réalisé le même test génétique de porteur. En cas de risque élevé, on recherchera une autre donneuse compatible avec laquelle le risque sera inférieur.

Comment la donneuse est-elle choisie pour la fécondation in Vitro ?
L’attribution de la donneuse est réalisée par notre équipe médicale spécialisée, sur la base des caractéristiques physiques et des groupes sanguins. Il s’agit d’une tâche impliquant une grande responsabilité, c’est pourquoi l’attribution se fait en tenant compte de la singularité de chaque cas.
Quelles informations puis-je avoir concernant la donneuse ?

En Espagne, le don d’ovocytes est anonyme, ce qui protège autant l’identité de la donneuse que celle des patients et de leur descendance. Il est toutefois possible d’obtenir des informations générales concernant la donneuse telles que ses caractéristiques physiques, son groupe sanguin et son âge.

Chez Barcelona IVF, nous communiquons également des informations sur la donneuse en rapport avec ses hobbies, sa personnalité et le motif pour lequel elle a décidé de donner ses ovocytes, afin que vous disposiez d´un maximum de renseignements, conformément à la Loi en vigueur et en respectant la vie privée de toutes les parties impliquées.

Synchronisation
Pourquoi la synchronisation avec la donneuse est-elle nécessaire ?
Pour réaliser un don d’ovocytes, il est nécessaire que la donneuse et la patiente démarrent leur cycle en même temps afin que l’utérus de la patiente soit prêt lorsque nous devons transférer les embryons.
Cette phase dure approximativement de deux à trois semaines, et est primordiale pour obtenir les meilleures probabilités de réussite.
Préparation de l’endomètre
Qu’est-ce que l’endomètre ?
L’endomètre est le tissu qui recouvre la paroi interne de l’utérus, l’organe au sein duquel se déroule la grossesse. Pour obtenir une grossesse, l’endomètre doit être prêt à recevoir les embryons pour que ceux-ci puissent s’y implanter correctement.
Comment préparer mon endomètre au don d’ovocytes ?

L’endomètre est préparé à recevoir les embryons par le biais d’un traitement hormonal de substitution qui imite le cycle naturel de la femme.

  • Il commence par les œstrogènes et nous vérifions que l’épaisseur de l’endomètre est correcte au moyen d’une échographie transvaginale.
  • Une fois que nous recueillons les ovocytes de la donneuse, la progestérone est ajoutée au traitement en cours pour que l’endomètre soit réceptif le jour du transfert des embryons, optimisant ainsi les chances de grossesse.
Obtention et transfert des embryons
Comment obtient-on les embryons ?
Les embryons s’obtiennent en réalisant la fécondation in Vitro des ovocytes de la donneuse avec le sperme du partenaire ou d’un donneur. Ces embryons seront maintenus en culture au sein du laboratoire durant cinq jours, jusqu’au stade de blastocyste.
Comment procède-t-on au transfert des embryons ?
Le transfert d’embryons est un procédé simple qui ne requiert pas d’hospitalisation ni d’anesthésie. Un cathéter est introduit par le canal cervical afin de pouvoir déposer les embryons à l’intérieur de l’utérus. En général, nous transférons entre un et deux embryons, et la tendance actuelle est de transférer un seul embryon dans le but de réduire les risques d’une grossesse gémellaire.
Que deviennent les embryons non transférés ?
S’il reste des embryons de bonne qualité après le transfert embryonnaire, ils seront congelés.
Que puis-je faire après le transfert pour augmenter mes chances de tomber enceinte ?
Il est courant de se demander ce que l’on peut faire après le transfert pour favoriser la grossesse. Il n’y a rien d’autre à faire pour augmenter les chances de grossesse qu’attendre que les embryons s’implantent correctement, en conservant un mode de vie normal et tranquille.
Le don d’ovocytes chez Barcelona IVF
Pourquoi choisir Barcelona IVF pour une procédure de don d’ovocytes ?

Chez Barcelona IVF, nous vous offrons les garanties suivantes :

  • Qualité optimale pour la sélection des donneuses d’ovocytes : nous appliquons les critères de sélection les plus rigoureux afin de garantir une sécurité maximale pour ce processus.
  • Résultats optimaux : nous garantissons que la receveuse recevra au minimum huit ovocytes matures de la donneuse. Cela, associé à la culture des embryons jusqu’au stade de blastocyste, nous permet d’obtenir des résultats optimaux.
  • Matching génétique avec la donneuse d’ovocytes : cela permet de réduire les risques que l’enfant soit atteint de plus de 250 maladies génétiques connues.

Résultats positifs

Le taux de grossesse grâce au don d’ovocytes ne dépend pas de l’âge de la patiente. Ce graphique montre le taux de grossesse après le transfert d’embryons frais et congelés du même cycle.

Prix du don d’ovocytes

Le prix d’un traitement de fertilité avec don d’ovocytes s’élève à 6.980€, incluant :

  • Visites médicales
  • Au minimum huit ovocytes matures de la donneuse
  • Transfert
  • Contrôles échographiques du cycle
  • ICSI
  • ß-hCG
  • Contrôles hormonaux du cycle
  • Culture embryonnaire