Fécondation : ICSI et IMSI

Fécondation : ICSI et IMSI

La fécondation in Vitro (FIV) des ovocytes peut être réalisée au moyen de la FIV conventionnelle, de la micro-injection spermatique (ICSI) ou de l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes morphologiquement sélectionnés (IMSI).

Qu’est-ce que la fécondation conventionnelle ?

La fécondation conventionnelle consiste à mettre en contact les ovules avec le plus de 100.000 spermatozoïdes possible afin que la fécondation ait lieu.

Dans quels cas la fécondation conventionnelle est-elle indiquée ?

La fécondation conventionnelle a été la technique la plus utilisée pour la FIV jusqu’à l’apparition de l’ICSI. Actuellement, son usage est limité à certains cas dans lesquels nous disposons d’un nombre élevé d’ovocytes, ce qui permet de réaliser la fécondation avec l´une de ces deux manières.

Qu’est-ce que la fécondation conventionnelle ?

Qu’est-ce que la technique ICSI ?

La technique ICSI est la Micro-injection Intracytoplasmatique des spermatozoïdes. Il s’agit d’introduire un spermatozoïde dans chaque ovocyte au moyen de la micro-injection. La sélection des spermatozoïdes est effectuée à l’aide d’un grossissement x 400.

Dans quels cas la technique ICSI est-elle indiquée ?

L’ICSI est la technique de fécondation in vitro privilégiée dans la plupart des cas, surtout s’il existe des antécédents d’échecs de fécondation ou en cas de mauvaise qualité spermatique.

Qu’est-ce que la technique IMSI ?

La technique IMSI consiste en l’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes morphologiquement sélectionnés. Elle se distingue de l’ICSI par le fait que la sélection des spermatozoïdes est réalisée à l’aide d’un grossissement x 8000, ce qui permet de choisir les meilleurs spermatozoïdes, et améliore ainsi de façon significative le pronostic reproducteur.

Pour utiliser cette technique, il est nécessaire de disposer d’un microscope d’une grande qualité d’image associé à un logiciel informatique complexe qui permet le maniement du microscope depuis l’ordinateur.

Dans quels cas la technique IMSI est-elle indiquée ?

Il est recommandé d’avoir recours à l’IMSI dans les cas de mauvaise qualité spermatique afin d’améliorer la sélection des spermatozoïdes qui seront utilisés lors de la fécondation de l’ovocyte :

  • Tératozoospermie sévère

  • Niveau élevé de fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes