Grossesse extra-utérine

ectopy

La grossesse extra-utérine est une grossesse qui au lieu de s’implanter dans l’utérus le fait en dehors de celui-ci.
Les grossesses extra-utérines sont généralement tubaires, mais peuvent dans de rares cas se localiser à d’autres endroits tels que dans l’ovaire, le canal cervical ou l’abdomen.

Grossesse extra-utérine, pourquoi?

Pendant un cycle naturel, lorsque l’ovulation se produit, l’ovule est aspiré par les trompes. S’il y a un rapport sexuel à ce moment-là, le sperme se déplace en amont a travers le vagin, la cavité utérine et la trompe de Fallope pour atteindre l’ovule dans le tiers distal de celle-ci, là où a lieu la fécondation. Une fois fécondé, l’embryon se développe pendant qu’il fait le chemin inverse à travers la trompe jusqu’à s’implanter dans la cavité utérine quelques jours plus tard.
Lorsque ce processus est altéré, l’embryon peut s’implanter en dehors de l’utérus et provoquer une grossesse extra-utérine.

Qui a plus de risque de subir une grossesse extra-utérine?

Une grossesse spontanée sur 100 est extra-utérine.
La probabilité augmente lorsqu’il ya un risque d’altération des trompes, comme dans le cas de chirurgies abdominales antérieures, les antécédents de grossesse extra-utérine, de maladie inflammatoire pelvienne, d’endométriose …

Le risque est également plus élevé lors de grossesses obtenues après un cycle de fécondation in vitro, probablement à cause des altérations anatomiques engendrées par la stimulation ovarienne.

Quels sont les symptômes?

Parfois la grossesse extra-utérine est diagnostiquée en consultation lors d’une échographie sans que celle-ci ne se soit manifestée.
Quand elle se manifeste, les symptômes les plus fréquents sont les pertes vaginales et les douleurs pelviennes.
Quand il y a présence d’un hémopéritoine, en plus de ces symptômes, de l’hypotension, des évanouissements et des douleurs à l’épaule peuvent aussi apparaitre.
Ces symptômes peuvent apparaître chez une femme qui sait qu’elle est enceinte ou chez une femme qui l’ignore et qui confond les saignements de la grossesse extra-utérine avec des règles.

Comment la diagnostiquer?

Lors de l’échographie réalisée à la 5ème-6ème semaine de grossesse un sac gestationnel doit être observé dans l’utérus.
Si ce n’est pas le cas nous pouvons soupçonner une grossesse extra-utérine et observer l’extérieur de l’utérus.
Parfois la grossesse extra-utérine est clairement visible lors de la réalisation de l’échographie.
Si aucune image n’est visible par échographie, le diagnostic sera fait après une évaluation clinique correcte, par le biais d’une surveillance par échographie et avec les valeurs de l’hormone HCG.

Quel est le traitement?

Le traitement de la grossesse extra-utérine peut être conservateur (certaines grossesses extra-utérines sont spontanément interrompues engendrant un avortement tubaire), pharmacologique (avec prise de méthotrexate) ou chirurgical (par laparoscopie).

Le traitement à suivre dépendra de l’analyse de la patiente, des résultats de l’échographie et de la prise de sang.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *