Nous vous aidons à trouver les réponses à vos questions

Est-il nécessaire d’administrer de la progestérone dans le cadre des traitements ?

Dans le cadre de traitements comme l’insémination artificielle et la fécondation in vitro, nous recommandons son administration aux fins de soutien de la phase lutéale. En particulier dans le cadre de la fécondation in vitro, car malgré le fait que les ovaires fonctionnent correctement, en raison de l’effet négatif que peut avoir la ponction folliculaire, on administre de la progestérone exogène pour garantir un niveau adéquat jusqu’à ce que le placenta la produise.

Dans le cadre de traitements comme le don d’ovocytes, le don d’embryons ou le transfert d’embryons congelés, l’administration de progestérone est indispensable pour obtenir une grossesse et pour qu’elle évolue correctement. Pour ces traitements, il est nécessaire que les ovaires ne fonctionnent pas afin qu’ils n’interfèrent pas avec la préparation de l’endomètre, c’est pourquoi nous devons administrer la progestérone nécessaire pour obtenir une grossesse et assurer sa poursuite.

En Espagne, la progestérone est administrée par voie vaginale, par voie orale ou par voie sous-cutanée. Dans un premier temps, nous recommandons la voie vaginale, car son effet est concentré au niveau utérin, ce qui évite les effets systémiques comme les nausées. La progestérone par voie sous-cutanée constitue une autre solution chez les patientes qui présentent des allergies ou qui semblent présenter une mauvaise absorption par voie vaginale.