La maternité pour femmes n’ayant pas de partenaire masculin.

Ces dernières années nous avons assisté à de nombreux changements sociaux parmi lesquels l’indépendance économique de la femme qui a engendré que nombre d’entre elles décide d’aborder la maternité en solitaire. De plus, chaque jour plus de femmes ayant une partenaire féminine décident de devenir mère.

La loi espagnole sur les Techniques de la Reproduction Assistée (14/2006) prévoit deux options et en particulier l’article 6 déclare : « Toutes les femmes majeures de plus de 18 ans, en pleine capacité d'agir, peuvent être receveuse ou utilisatrice de techniques de reproduction assistée couvertes par cette loi, pourvu qu’elle ait donné son consentement écrit de manière libre, consciente et explicite. La femme  peut être receveuse ou utilisatrice de techniques de reproduction assistée couvertes par cette loi quelque soit leur état civil ou orientation sexuelle. »

Barcelona IVF offre tous les traitements disponibles dans ces cas.

Lors de la première consultation, un gynécologue spécialisé  en reproduction assistée évaluera votre cas et décidera quel traitement sera le plus approprié pour vous selon votre âge, votre réserve ovarienne et la perméabilité de vos trompes.

Le traitement de choix lorsque les trompes sont perméables et que la fonction ovarienne est correcte est l’insémination artificielle avec sperme de banque (IAD). Si la grossesse n’est pas obtenue après plusieurs inséminations ou s’il existe un problème au niveau des trompes, la fécondation in vitro (FIV) avec sperme de banque sera indiquée. Parfois, surtout quand il existe une faible réserve ovarienne, le double don peut être indiqué: don d’ovules avec sperme de banque.

Conformément à la loi, aussi bien les donneurs de sperme que les donneuses d’ovules sont anonymes et la confidentialité des données concernant leur identité correspond au centre.

Les patientes peuvent recevoir une information générale sur les donneuses/donneurs, mais ne peuvent pas connaitre leur identité. Le choix du donneur relève de la responsabilité de l’équipe médicale qui applique le traitement L’équipe médicale devra procurer un niveau de compatibilité phénotypique et immunologique maximum avec la femme receveuse.

Les donneurs doivent être  majeurs, en bonne santé psychophysique et ne doivent souffrir d’aucune maladie génétique, héréditaire ou infectieuse transmissible à la descendance.  

Les questions juridiques dans les cas impliquant un/ donneur/se sont importants lorsqu'on opte pour un traitement de reproduction assistée et à cet égard, la loi espagnole est l'une des plus avancées au monde.

Un autre aspect qui ne doit jamais être oublié, c'est l'impact émotionnel de ces traitements. Il est très important que la patiente se sent accompagnée tout au long du traitement, quand elle décide de faire face à la monoparentalité.

Au fil du temps il y a de plus en plus de femmes qui optent pour la maternité  n’ayant pas de partenaire masculin. Et cela n’est que le début. Les modèles de la famille sont en constante évolution et les femmes ont beaucoup plus d'options quand il s'agit d'être une mère aujourd´hui que dans le temps. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *