Nous vous aidons à trouver les réponses à vos questions

Quels sont les symptômes associés à une fausse couche ?

Le symptôme le plus fréquent d’une fausse couche est la métrorragie. Ce sont des pertes de sang vaginales. Elles ne sont pas toujours synonymes de fausse couche, mais elles indiquent dans tous les cas un risque accru qu’il convient de prendre en compte.

Il peut arriver également que la fausse couche ne provoque aucun symptôme, et qu’elle soit diagnostiquée lors d’un examen échographique de contrôle. Dans ce cas, on constate une interruption du développement de l’embryon, ainsi qu’une absence de battements cardiaques.

La période où les risques sont les plus importants est le premier trimestre de la grossesse, car il s’agit de la phase durant laquelle se forment la plupart des organes de l’embryon. Lorsque l’on atteint la 12ème semaine de grossesse et que le développement correct est confirmé par échographie, les risques de fausse couche diminuent significativement.