INSÉMINATION ARTIFICIELLE

Qu’est-ce qu’une insémination artificielle?

L’insémination artificielle est un traitement de fertilité qui consiste à déposer un échantillon de sperme à l’intérieur de l’utérus au moment de l’ovulation de la femme.

Afin de pouvoir réaliser une insémination artificielle avec de bonnes perspectives de succès, nous devons prendre en considération deux facteurs:

  • Que l’âge de la femme ne dépasse pas les 35 ans.
  • Durée de stérilité courte.
inseminacion-artificial-chica-sonriente

Comment se réalise une insémination artificielle?

Pour réaliser une insémination artificielle, nous devons stimuler les ovaires avec des hormones par le biais d’injections quotidiennes sous-cutanées depuis les premiers jours du cycle. Durant la stimulation, nous devrons contrôler la réponse ovarienne à travers des échographies de contrôle à répétition. L’objectif de la stimulation étant de parvenir à un développement d’1 ou 2 follicules pour minimiser le risque d’une grossesse multiple. Une fois l’ovulation déclenchée, nous réalisons l’insémination artificielle au bout de 36-40 h.

Dans le cas où nous utiliserions le sperme du partenaire, ce dernier devra être présent plus tôt afin de procéder au recueil de sperme et pouvoir le préparer dans le laboratoire.

L’insémination se réalise de manière ambulatoire en passant un cathéter par le canal cervical à travers lequel sera introduit l’échantillon de sperme dans l’utérus.

Une fois l’insémination réalisée, la patiente se reposera quelques instants et pourra rentrer à son domicile.

Combien de temps dure le processus?

La durée du traitement de l’insémination dépendra principalement de la phase de la stimulation ovarienne. Si la réponse est adéquate nous obtiendrons un développement folliculaire au bout de 8-10 jours sous stimulation. Parfois, il est nécessaire de prolonger la stimulation pour obtenir le développement folliculaire souhaité.

Dans la plupart des cas, l’insémination se réalise sous un délai de 15 jours.

Infografia inseminacion artificial

Devons-nous obligatoirement stimuler les ovaires?

La stimulation ovarienne n’est pas indispensable pour réaliser une insémination artificielle à une femme qui ovule normalement. Il est néanmoins recommandé de la réaliser dans tous les cas dans la mesure où elle augmente considérablement les taux de réussite.

Combien de fois devrai-je me rendre à la clinique?

Durant le traitement, il faut se rendre à plusieurs reprises à la clinique afin de contrôler le développement folliculaire. D’habitude, il n’est pas nécessaire de réaliser plus de trois contrôles échographiques afin de pouvoir programmer l’insémination.

¿Quels sont les examens nécessaires pour réaliser une insémination artificielle?

Les examens recommandés pour une insémination artificielle sont:

Type de sperme

Lors d’une insémination artificielle, le sperme peut être celui du conjoint ou d’un donneur.

Dans le cas où nous faisons appel à un donneur de sperme, ce dernier sera choisi selon ce qui est établi par la Loi en respectant au maximum la similitude phénotypique des patients.

Comment prépare-t-on le sperme?

Le jour de l’insémination l’échantillon du sperme sera préparé dans le laboratoire grâce à un processus qui consiste à sélectionner les spermatozoïdes mobiles progressifs aptes à la fécondation de l’ovule.

Que dois-je faire après l’insémination?

Après l’insémination, il est conseillé de prendre un supplément de progestérone pendant quelques jours pour favoriser l’implantation de l’embryon.

Pourrai-je mener une vie normale?

Durant le cycle d’insémination la femme ne notera pas de grandes différences avec son cycle naturel. C’est pourquoi, il est recommandé de mener un style de vie le plus normal possible.

Quand faire le test de grossesse?

Il est recommandé de réaliser un test de grossesse 2 semaines après l’insémination.

À quelle fréquence peut-on réaliser des inséminations?

Comme lors des cycles naturels, les inséminations peuvent avoir lieu à chaque cycle. Il n’est pas nécessaire de laisser passer un mois de repos pour augmenter le taux de réussite.

Y’a-t-il un nombre limité d’inséminations?

Les taux de grossesse des inséminations se maintiennent stables durant les trois premiers essais. Si nous n’avons pas obtenu de grossesse après trois tentatives, nous recommandons de changer de traitement et passer à une technique plus efficace.

Taux de réussite

Le taux de réussite avec l’insémination artificielle dépend de l’âge de la patiente, en étant de 27% quand on utilise l’échantillon de sperme du partenaire et de 33% avec su sperme d’un donneur. Ces taux sont presque les même qu’un couple non stérile a lors d’un cycle naturel.

Risques de l’insémination artificielle

Le principal risque de l’insémination artificielle est celui de la grossesse multiple qui dépendra du nombre de follicules qui se sont développés durant la phase de stimulation. Ce risque est contrôlable avec le monitorage échographique du traitement.