FEMMES SANS PARTENAIRE MASCULIN

Les femmes sans partenaire masculin peuvent parvenir à une grossesse grâce à un traitement de procréation médicale assistée et l’utilisation de sperme de donneur.

Quels traitements peuvent être réalisés?

L’indication du traitement dépendra de l’évaluation clinique de chaque cas.

Le traitement choisi lorsque les trompes sont perméables et la fonction ovarienne correcte est l’insémination artificielle avec sperme de donneur (IAD). Si nous n’obtenons pas de grossesse après plusieurs inséminations ou s’il existe un problème avec les trompes, le traitement indiqué sera alors la fécondation in vitro (FIV) avec sperme de donneur. Parfois, surtout lorsqu’il existe une faible réserve ovarienne, le double don peut alors être indiqué: don d’ovocytes avec don de sperme.

Dans le cas de couples homosexuels où les deux partenaires veulent participer au processus, nous pouvons opter pour la méthode ROPA.

ROPA

Qu’est-ce que la méthode ROPA?

La méthode ROPA, également connue comme double maternité, signifie “Réception d’ovules du Partenaire”.

À travers cette technique, nous rendons possible que les deux partenaires participent au processus de grossesse. L’une d’entre elles sera la mère génétique et l’autre la mère porteuse. L’une apportera ses ovocytes en étant la donneuse et l’autre recevra les embryons transférés en étant la receveuse.

Quel traitement réalisera la partenaire qui donnera ses ovocytes?

La patiente devra se soumettre à une stimulation ovarienne pour recueillir les ovocytes en vue d’une fécondation in vitro (FIV). La ponction folliculaire se réalise sous anesthésie dans le bloc opératoire et dure une dizaine de minutes. Une fois les ovocytes ponctionnés, ces derniers seront inséminés avec le sperme du donneur et à partir de ce moment nous suivrons l’évolution des embryons dans le laboratoire jusqu’au transfert qui aura lieu 5 jours après.

Comment doit se préparer la partenaire qui reçoit les embryons?

La partenaire qui va tomber enceinte devra se soumettre à un traitement de préparation de l’endomètre avec des estrogènes. Cette préparation de l’endomètre a lieu en même temps que l’autre partenaire est en train de réaliser la stimulation ovarienne. Une fois que l’endomètre de la receveuse est prêt et les embryons dans le laboratoire, nous procéderons au transfert embryonnaire à l’intérieur de l’utérus afin d’obtenir une grossesse.

Quels sont les examens nécessaires?

Pour réaliser la méthode ROPA la partenaire qui donne les ovocytes doit réaliser les examens suivants:

  • Bilan hormonal pour analyser la réserve ovarienne
  • Échographie gynécologique pour écarter toute pathologie utérine et ovarienne
  • Caryotype pour écarter des anomalies génétiques qui pourrait affecter l’embryon
  • Bilan des sérologies pour écarter l’existence de maladies virales transmissibles

La partenaire qui reçoit les embryons doit réaliser les examens suivants:

  • Échographie gynécologique pour écarter toute pathologie utérine et ovarienne
  • Bilan des sérologies pour écarter l’existence de maladies virales transmissibles

Taux de réussite

Le taux de réussite de la méthode ROPA est le même que celui de la fécondation in vitro et dépend principalement de l’âge de la partenaire qui donne les ovocytes, étant de plus de 50% jusqu’à 39 ans et diminuant progressivement à partir de cet âge. Plus de résultats