L’insémination artificielle, c’est quoi?

L’insémination artificielle est une méthode de procréation assistée qui consiste à insérer des spermatozoïdes dans l’utérus d’une femme quand elle est en train d’ovuler. Le sperme peut être de son partenaire (insémination artificielle avec sperme du conjoint) ou d’un donneur de sperme (insémination artificielle avec don de sperme).

Insémination artificille: Le traitement

Le traitement commence le troisième jour du cycle, en considérant le jour 1 toujours comme le premier jour des règles (ne pas prendre en compte les petits jours des pertes qui peuvent précéder les règles).

Suivi

Les ovaires sont stimulés doucement avec injections sous-cutanées quotidiennes d’hormones pour induire la croissance d’un ou deux follicules. 5-7 jours après la première d’injection, une échographie est effectuée pour évaluer la croissance des follicules et ajuster la dose à la réponse ou décider à quel moment on déclenche l’ovulation.
Habituellement après deux ou trois échographie, la mesure folliculaire souhaitée (environ 18-20 mm) est atteint et on peut provoquer l’ovulation avec une injection de HCG aussi sous-cutanée. À 36-40 heures de cette injection l’homme obtient un échantillon de sperme qui vient préparé et capacité pour sélectionner les meilleurs spermatozoïdes.

Fin

Par la suite, sur une base ambulatoire, un mince cathéter vient introduit dans la cavité utérine par le col où tout sperme préparé est libéré. A partir de ce jour, il faut attendre entre 12 et 14 jours pour voir si la patient est enceinte.
La qualité du sperme est un facteur déterminant dans le résultat. Après plusieurs tentatives, si on n’obtient pas une grossesse, on devrait évaluer, selon chaque cas particulier, de passer à une technique plus complexe comme la fécondation in vitro (FIV).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *